Mauregny,Un village, une histoire

Dispositif militaire

Dispositif allemand à Mauregny

Archives Militaires : SMAA, château de Vincennes, Paris

 

Ce plan renseigné de l'armée française, non daté, indique toutes les zones des cantonnements en hachures, le terrain d'aviation de Mauregny, les voies ferrées et l'embranchement du canon sur rail, les routes, les tranchées de défense et les dépôts.

Selon les renseignements recueillis auprès d'un rapatrié du 16 mars 1917, "il n'y avait pas de travaux de défense aux environs"1. Ce rapatrié parle des environs immédiats du village, dont les habitants n'avaient pas le droit de s'éloigner.

Chateau de Mauregny

Arch. Privées : Gobron Jeanne

Le Château de Mauregny

 Mauregny Chateau

 Arch. Privées : Gobron Jeanne

Le plus visible était sans doute les ballons captifs, que les occupés appelaient des "saucisses" ou comme Charles Larive "la chaussette". Il y en avait un au-dessus de la Rosière et un au-dessus du Beauregard. Il y avait aussi un poste de "télégraphie optique du clocher et du château à la côte 191 (Ndlr : c'est-à-dire le Mont Héraut) à 1100 mètres de l'église, et de la côte 191 à Laon", renseignement pris auprès de réfugiés du 10 juillet 1917 2. On doit y ajouter "un central téléphonique dans les dépendances du château"3. 

Il y avait un dispositif d'alerte que Charles Larive décrit ainsi :

"L'alerte était donnée par les Allemands, à l'aide d'un déversoir de charrue suspendu à un poteau, en tapant dessus - Daing! Daing! Allez , hop, Raoust ! On descendait dans les caves et on attendait la fin".

Il y a encore quelques traces de tranchées à la Grande Bouloire, en haut du Chemin du Salut Notre-Dame, et sur le versant sud du plateau du Mont Héraut. Et, il y eut des tranchées au sud du Mont Fays et au lieudit "dessous la Maladrie".

Marcel Payen et Coquigny André :

"Il y avait un canon sur rail au nord du Mont Héraut, capable de tirer jusqu'à Fismes, 30 km. Il reste encore deux plate-forme au pied du Mont".

Robert Payen se souvient d'avoir vu chez un marchand de cartes postales, des photos d'un canon sur rail Allemand portant au dos la mention "Mauregny". Ne connaissant pas l'existence de ce canon, il considéra cette annotation fantaisiste.

Les photos aériennes et les plans renseignés de l'armée française montrent à cet emplacement une voie ferrée en trois-quarts de cercle, rattachée à la voie ferrée de Laon. (S'agit-il de l'emplacement de ce canon?)

 

 Canevas de tir

 Groupe des canevas de tir -Sissonne - du 12 octobre 1918

Extrait de carte

Embranchement ferroviaire du canon sur rail

 

 Le bureau de renseignement de la Xe armée raconte aussi qu' :

"une voie ferrée de 1 mètre part de la station de Saint-Erme-Ramecourt (4,400 km Est de Mauregny-en-Haye, suit la route qui contourne au Nord le mouvement de terrain de la côte 201 (NDLR : le Beauregard), passe à la ferme de la Pré et se raccorde à la ligne Festieux-Veslud sur la route RN 44 à 900 mètres de la côte 186"4.

D'après les plans, cette voie passait à Montaigu en le contournant par le Nord, et longeait la voie normale jusqu'à Coucy-lès-Eppes. Une autre voie étroite (voie de 0,60 mètre) partait de l'actuel terrain de foot de Montaigu, passait par le chemin de l'entreprise Mongiat, Marcel Payen y signale un "dépôt du génie", puis le long du Grand Marais et se dirigeait vers Courtrizy. Son tracé est encore bien visible à certains endroits. Cela correspond à un autre renseignement recueilli par le service de renseignement :

"Les Allemands auraient construit une nouvelle route entre Courtrizy et Montaigu"5.

Enfin, il y eut des camps d'aviation à Marchais, à Montaigu, à Sissonne, à Mauregny, à Coucy-lès-Eppes et même au Camp des Romains à Saint-Erme.

Dans un document daté du 5 avril 19166, faisant état des aérodromes allemands sur le front de l'armée, il est mentionné pour notre région :

 

Fiche renseignement 

 

 Avion allemand

 Appareil de reconnaissance allemand photographié en plein vol

Sur cette carte non datée, on y trouve deux terrains d'aviation : un sur le terroir de Montaigu à la ferme Jean Clère avec 22 tentes et un autre sur Mauregny situé le long de la route qui mène au passage à niveau entre le Mont Héraut et la voie ferrée.

 Plan allemand

 Archives militaires - SHAA Vincennes - Paris

Extrait de carte

 

Sur cet autre canevas de tir - Sissonne S. O. du 16 mai 1918, les terrains d'aviation de Mauregny et Montaigu ne sont pas représentés. Seul un terrain est repéré sur le terroir de Marchais.

 Marchais

 Arch. privées : Robert Payen

Une autre carte en date du 12 octobre 1918, mentionne deux terrains d'aviation au mêmes lieux sur les terroirs de Marchais et de Montaigu.

 Hangar

 Archives militaires - SHAA Vincennes - Paris : B77-212

 Coucy-lès-Eppes - Hangar allemand pour avion

Capotage d'un avion allemand sur le champ d'aviation de Coucy-lès-Eppes

 Capotage d' avion

 Arch. privées : Nicolas Dumont

 Capotage d' avion

Arch. privées : Nicolas Dumont

 Ces deux photos sont annotées Coucy-lès-Eppes sans autre mention.

7Le terrain d'aviation est signalé en Juillet 1917

"Terrain derrière place du Marché, 5 biplans dans les hangars"

"Le terrain a été supprimé le 25 août 1918"

Quant aux travaux de défense, il y en avait sur le plateau au sud de Courtrizy et de Festieux et sur la ligne de colline allant du moulin à vent de Courtrizy à la ferme Bécret à Saint-Erme.

1 Service Historique des Armés de Terre - Château de Vincennes - Paris

2 Service Historique des Armés de Terre - Château de Vincennes - Paris

3 Service Historique des Armés de Terre - Château de Vincennes - Paris

4 Service Historique des Armés de Terre - Château de Vincennes - Paris

5 Service Historique des Armés de Terre - Château de Vincennes - Paris

6 Service Historique des Armés de Terre - Château de Vincennes - Paris : A 160

7 Archives Militaires Château de Vincennes, Paris - Service de renseignements

 

 

 

 

 


Mauregny en Haye 423 hab. par JM Moltchanoff       

Les cahiers d'histoire de Mauregny ont été rédigés par Guy Pluchart et Jacques Tavola
Les auteurs ont parcouru les services d'archives et publient "Les cahiers d'histoire de Mauregny". 
> Une histoire très détaillée du village de la préhistoire au 19° siècle. 
> Histoire du chanvre à Mauregny 
> Doléances de 1789 
> Cartes postales anciennes 
> Histoire de Fussigny, village disparu 
Un excellent travail ! Un des meilleurs sites de l'annuaire selon l'
Annuaire des sites d'histoire des villages

par Gilbert Delbrayelle

début | Powered by CMSimple_XH | Template by w.scharff | Accompanying Template Tutorial | Connexion