Mauregny,Un village, une histoire

Etat de la population à Mauregny en juillet /août 1918

C'est dans ce contexte que Marcel Payen raconte ses tribulations. Il était en colonne mobile :

"Ils ont été d'abord rassemblés à la sucrerie de Coucy le 12 avril. Puis fin mai 1918, ils sont regroupés à Laon dans la caserne Saint-Vincent, trois à quatre jours, ensuite ils sont envoyés dans les fermes d'Athies, puis sur la RN 44 et à pied jusqu'à Bourg-et-Comin. Ils arrivera à Chéry-Chartreuve dans un "hôpital militaire pour chevaux" (sic) créé par les français - occupé par les Allemands - et où, il y avait des chevaux galeux. Quand les français ont ravancé, il revient à Longueval avec les chevaux, puis entre Corbeny et Berrieux dans une ferme, puis à Goudelancourt-les-Pierrepont. A son copain, ils ont laissé les chevaux, quitté la colonne pour aller voir ses parents en passant à Pierrepont. Puis les laissant, il repart accompagner les chevaux allemands. Passe à Burelles à pied, puis entre en Belgique, passe à Chimay, Mariembourg, Dinant. Il sera libéré près de Namur, et reviendra à Mauregny à pied avec mon copain, retrouve ses parents et arrive à Mauregny le 22 novembre 1918".

L'ensemble de ce témoignage a été regroupé pour lui laisser tout son intérêt, mais les derniers renseignements débordent sur les prochains chapitres.

A la même époque, un autre habitant de Mauregny est de l'autre côté du front.

Le 3 août 1918, Henri Houde écrit 1:

"voilà plusieurs jours que nous sommes tout près du pays de ton oncle Joseph (NDLR : il s'agit de Fère-en-Tardenois), car notre avance à nous s'arrêtait là. La lutte a été chaude, mais je suis encore sorti sain et sauf de cette fournaise. Nous sommes cantonnés dans les bois du château en attendant la relève. Tu sais le pays a pris quelque chose, je crois qu'il n'y a pas une seule maison qui n'ait rien pris tant il est tombé de mitraille. Quelle dévastation ! L'avance continue toujours aussi bien que possible. On est bien fatigué, mais on marche quand même, car on est content de leur avoir passé quelque chose de soigné. Espérons que cela continue et que ce soit bientôt fini. Je compte partir en perm d'ici peu...".

Permission

 Le 25 août 1918, il écrit de Saillans (Drome) où il est en permission dans sa famille. Il va voir Monsieur Frayon qui est donc aussi dans la région.

Pendant ce temps, Jeanne Paruitte, qui a été rapatriée en 1917 a trouvé du travail à Châlons-sur-Marne, où elle obtient une carte de circulation dans la zone des armées le 7 juillet 1918.

 

Carte de circulation

 

Rectocarte circulation

 

 

Versocarte circulation

Arch. privées : Guy Pluchart

 Pendant que les habitants de Mauregny dispersés par la guerre voyagent à travers la France, les militaires allemands se succèdent à Mauregny.

1 Arch. privées : Guy Pluchart

Etat de la population restée à Mauregny en juillet /août 1918

 Une liste dressée le 5 juillet 1918 recense les habitants ayant l'âge de légitimation. Il s'agit probablement d'une liste de la C. R. B. : tous les habitants recensés ont 14 ans et plus, et on donne leur "numéro de carte" (de ravitaillement sans doute). Il y a 86 habitants recensés, auxquels sont ajoutés 5 habitants de Courtrizy, qui doivent dépendre de Mauregny pour le ravitaillement (notons qu'ils ne sont plus que 5 !). Sur ces 86 habitants, 54 sont des femmes.

Une deuxième liste a été dressée par la Kommandantur le 10 août 1918.

tampon

Elle recense 101 habitants. Sur ces 101 habitants, 15 n'étaient pas domiciliés à Mauregny en 1914 : un était originaire d'Hirson, 1 de Montaigu, 3 de Berrieux, 4 de Grandelain, 1 de Reims, 2 d'Epernay, 2 de Guignicourt, 1 de Puteaux. Celui-ci s'appelle Henri Dozières, il a 11 ans et était venu en août 1914 passer ses vacances à Mauregny dans la famille Gozé. Pris par la guerre, il y restera quatre ans.

 On doit noter que la liste allemande est plus précise que la liste C. R. B. que nous publions ci-après.

Dans cette liste sont compris les enfants. Une photo de l'école de Mademoiselle Ambrosini nous montre 15 enfants, garçons et filles. Cette photo a été prise probablement fin 1917 (est-ce pour la rentrée d'octobre ?). Grâce à cette liste, on a pu compléter la liste des enfants qui n'avait pu être que partiellement reconstituée par la mémoire de nos anciens.

La classe de Mademoiselle Ambrosini en 1917

Classe Ambrosini

Arch privées : Jeanne Gobron

liste

 

1-

Courtefois Eugène

7 ans en Octobre 1918

 

9-

Gobert Geneviéve

 

2-

Henri Dozières

11 ans en Octobre 1918

 

10-

Albérice Méreau

5 ans en octobre 18

3-

Charles Méreau

né le 10 mars 1908

 

11-

Lucie Pétesch

née en 1910

4-

Robert Boitelle

né le 3 juillet 1904

 

12-

Marie Pétesch

née en 1906

5-

Charles Larive

né le 22 décembre 1903

 

13-

Mlle Ambrosini

née en 1874

6-

Lidye Boitelle

née en 1907

 

14-

Germaine Conart

14 ans en Octobre 1918

7-

Charles Courtefois dit Galop

né en 1903

 

15-

Raymonde Courtefois ?

née en 1900

8-

Charles Thieffine

né en 1907

 

16-

Henriette Houde

née en 1912

 

 

 

 

 

 

 

 

 Henri Doziéresenfant

 Henri Dozières

Rappelons pour mémoire qu'à cette époque, il n'y a plus à Mauregny que moins d'un quart de la population. Un autre quart est en Belgique, un quart dans le Nord de l'Aisne ou en colonne à Liesse, le dernier quart étant rapatrié en France non occupée ou mobilisé dans l'armée.

La liste du C. R. B. donne les professions et on remarque au premier coup d'œil le nombre de blanchisseuses. La liste de la Kommandantur, avec des notes au crayon en allemand nous donne une idée de l'organisation de la population. Sur les 101 habitants, 61 ont des affectations précises : 31 sont classés OK (Orts-Kommandantur. Ils sont donc organisés pour le travail au service de l'occupant, comme le montrent les photos) ; 1 habitant est qualifié "OK Tischen" il est donc probablement affecté à un réfectoire pour s'occuper des tables. 18 Wasch frau (blanchisseuses) sont qualifiées "l'arb" (arbeit = travail) donc organisée pour travailler dans une laverie.

Un témoignage recueilli par le Service de Renseignements Français auprès d'un habitant de Veslud raconte :

"à Veslud on a gardé cinq familles de femmes seulement, en tout 17 personnes obligées de rester parce que l'on avait construit un lavoir pour blanchir le linge des soldats du dépôt qui doit comprendre 1.000 hommes. Sur les 17 femmes, il y a 7 laveuses : blanchissage sans savon avec un ingrédient chimique"1.

Ce témoignage nous donne une idée indirecte de l'importance des cantonnements allemands à Mauregny : 7 laveuses pour 1.000 soldats, cela représentepour Mauregny plus de 3.000 soldats, car aux 18 blanchisseuses "l'arb" s'ajoutent 5 blanchisseuses-femmes de ménage (Haushalt). Irma Gauget est qualifiée : "Waschfran Haushalt mit G. Raoul". Il s'agit sans doute de Gauget Raoul, jardinier.

Victor Gozé

 Victor Gozé

Enfin la liste recense quelques particularités : une blanchisseuse est affectée à l'entretien du "Kino" le cinéma, il y a l'institutrice, un homme désigné pour le travail au château, un autre qualifié "Elektriker".

Toute cette population est dirigée par Monsieur Gozé Victor, qui, depuis le départ de Monsieur Alcide Bourdin fait fonction de maire. Monsieur Gozé est aussi délégué au C. R. B. et sa fille aide-comptable au C. R. B. Quant à Gaston Coquigny, il est boulanger C. R. B. et Adonis Faucheux, il est employé C. R. B. (c'était aussi un épicier du village, avec sa femme, la "grande Belzire").

Toujours d'après cette liste un jeune homme a été envoyé au lazaret de Chaource, le 3 octobre 1918. Il sera suivi par 7 autres hommes le 5 octobre, envoyés à Agnicourt le 5 octobre 1918. Ils y retrouveront "105 jeunes gens de 17 à 30 ans" envoyés de Sissonne2.

Quelques jours plus tard, Victor Gozé, qui fait toujours fonction de maire, est rayé de la liste. Il a sans doute été emmené par les Allemands, comme plusieurs de ses collègues (à Laon, à Sissonne) au moment de la retraite dont nous allons parler.

 

 

Liste par famille des habitants ayant l'âge de légitimation établie le 05 juillet 19183

des cartes

Noms

Prénoms

Professions

Age

Domicile

habituel

Ne réside dans

la commune que depuis le

225001

225002

Allienne

Solus ep. Allienne

Jules

Ioacinne

en retraite

ménagère

68

71

Mauregny

Mauregny

 

 

225003

225004

Herbert

Carlier

Jules

Berthe

Mécanicien

Ménagère

66

41

Mauregny

Mauregny

 

 

225005

225006

Boitelle

Carré ép. Boitelle

Jean Louis

Aglaé

Cultivateur

Ménagère

69

70

Mauregny

Mauregny

 

225007

Coquigny

Gaston

Boulanger C.R.B.

36

Mauregny

 

225008

225009

Vve Marquet Boitelle

Marquet

Ernestine

Louis

Ménagère

Cultivateur

68

20

Mauregny

Mauregny

 

225010

225011

225012

Gozé

Goret ép. Gozé

Gozé

Victor

Orpha

Germaine

Délégué C.R.B.

Ménagère

Aide-comptable C.R.B.

51

49

23

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225013

225014

Dubua

Galiay ép. Dubua

Fernand

Angélique

Jardinier

Ménagère

68

63

Mauregny

Mauregny

 

225015

225016

225017

225018

225019

Boitelle

Courtefois ép. Boitelle

Boitelle

Boitelle

Boitelle

Louis Eugène

Georgette

Hélène

Jeanne

Marcel

Cultivateur

Ménagère

Blanchisseuse

Blanchisseuse

Sans profession

49

45

21

19

16

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225020

225021

225022

Houé ép. Thieffine

Thieffine

Thieffine

Jeanne

Marcelle

Henri

Ménagère

Blanchisseuse

Manouvrier

39

19

23

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225023

Veuve tanneur

Rose

Ménagère

62

Mauregny

 

225024

Philippot Vve Gauget

Irma

Ménagère

49

Mauregny

 

225025

Marquet ép. Houde

Marguerite

Ménagère

28

Mauregny

 

225026

225027

225028

225029

Aumont veuve Havot

Debled

Debled

Debled

Rose

Clotaire

Juliette

Thérèse

Ménagère

Cultivateur

Ménagère

Blanchisseuse

74

48

48

19

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225030

225031

225032

225033

Coisne

Guyot ép. Coisne

Coisne

Havot

Alfred

Aline

Emilie

Henri

Meunier

Ménagère

Ménagère

sans profession

61

61

32

17

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225034

225035

225036

225037

Lecamp

Faglain ép. Lecamp

Lecamp

Gauget

Louis

Aglaé

Germaine

Raoul

Cultivateur

Ménagère

Blanchisseuse

jardinier

63

64

20

24

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225038

225039

Perlot

Dumont

Ludivine

Honoré

Ménagère

Manouvrier

59

26

Mauregny

Mauregny

 

225040

225041

225042

225043

Braconnier

Houde ép. Braconnier

Braconnier

Braconnier

Valentin

Angeline

Emile

Raymond

Cercelier

Ménagère

Sans profession

sans profession

51

49

19

17

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225044

225045

Patin

Patin

Mélanie

Philomène

Ménagère

Ménagère

76

71

Mauregny

Mauregny

 

225046

225047

225048

225049

225050

Boitelle

Delorme ép. Boitelle

Boitelle

Boitelle

Boitelle

Henri

Eugénie

Jeanne

Henriette

Robert

Cultivateur

Ménagère

Blanchisseuse

Blanchisseuse

Sans profession

48

37

22

19

15

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225051

225052

225053

Gressier Vve Courtefois

Courtefois

Courtefois

Anna

Blanche

Henriette

Ménagère

Blanchisseuse

Blanchisseuse

61

22

20

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225054

225055

Cloët

Cloët

Odile

Louise

Ménagère

Blanchisseuse

53

22

Mauregny

Mauregny

 

225056

225057

Pétesch

Pétesch

Pauline

Yvonne

Ménagère

Cuisinière

38

17

Grandelain

Grandelain

18/04/1914

18/04/1914

225058

225059

Faucheux

Famelart ép. Faucheux

Adonice

Belzire

Employé C.R.B.

Couturière

55

55

Mauregny

Mauregny

 

225060

225061

225062

225063

225064

225065

225066

Frère

Grimblot ép. Frère

Frère

Frère

Frère

Méreau ép. Frère

Delorme

Clovis

Lé&onie

Jeanne

Lucienne

Louise

Rosa

Angèle

Manouvrier

Ménagère

Blanchisseuse

Blanchisseuse

Ménagère

Ménagère

Blanchisseuse

68

64

22

20

19

28

25

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Berrieux

Montaigu

 

 

 

 

 

28/08/1914

28/08/1914

225067

Dau ép. Conart

Juliette

Blanchisseuse

50

Epernay

02/10/1914

225068

225069

225070

225071

225072

Larive

Boulogne ép. Larive

Larive

Larive

François

Georges

Berthe

Georgette

Charles

Madeleine

Cultivateur

Ménagère

Blanchisseuse

Sans profession

Blanchisseuse

53

49

18

15

18

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225073

225074

Gobert

Courtefois

Marius

Alphonsine

Manouvrier

Ménagère

30

28

Mauregny

Mauregny

 

225075

225076

225077

225078

225079

225080

225081

225082

Courtefois

Courtefois

Courtefois

Courtefois

Courtefois

Courtefois

Courtefois

Courtefois

Toussaint

Alphonse

Marguerite

Robert

Madeleine

Alice

Marie Louise

Charles

Cultivateur

Manouvrier

Ménagère

Manouvrier

Blanchisseuse

Sans profession

Sans profession

Sans profession

48

24

21

20

18

17

16

15

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

225083

Ambrosini

Lina

Institutrice

34

Mauregny

 

225084

225085

225086

Lemaire

Babled Vve Lemaire

Dorlée Vve Vitu

Eugène

Eugènie

Célinie

en retraite

Ménagère

Cuisinière

61

83

72

Mauregny

Mauregny

Mauregny

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COURTRIZY

 

 

 

 

 

225087

225088

Delorme

Delorme

Lucien Paul

Clotilde

Cultivateur

Ménagère

61

57

Courtrizy

Courtrizy

 

225089

225090

225091

Beuvelet

Beuvelet

Beuvelet

Delphine

Laeticia

Charlotte

Ménagère

Blanchisseuse

Blanchisseuse

79

41

18

Courtrizy

Courtrizy

Courtrizy

 

 tampon

1 Service Historique des Armés de Terre - Château de Vincennes - Paris

2 Mémoire d'un habitant de Sissonne.

3 Arch. Munic. Mauregny


Mauregny en Haye 423 hab. par JM Moltchanoff       

Les cahiers d'histoire de Mauregny ont été rédigés par Guy Pluchart et Jacques Tavola
Les auteurs ont parcouru les services d'archives et publient "Les cahiers d'histoire de Mauregny". 
> Une histoire très détaillée du village de la préhistoire au 19° siècle. 
> Histoire du chanvre à Mauregny 
> Doléances de 1789 
> Cartes postales anciennes 
> Histoire de Fussigny, village disparu 
Un excellent travail ! Un des meilleurs sites de l'annuaire selon l'
Annuaire des sites d'histoire des villages

par Gilbert Delbrayelle

début | Powered by CMSimple_XH | Template by w.scharff | Accompanying Template Tutorial | Connexion