Mauregny,Un village, une histoire

Les structures communales

A son retour début 1919, Alcide Babled a repris provisoirement ses fonctions de maire. Il faudra attendre la fin de 1919 que se remettre en place le conseil municipal.

Les élections municipales ont lieu les 30 novembre et 7 décembre 1919.

Sont élus 1:

 

- Houde Henri

commerçant

élu le 30/11/1919

- Bourdin Camille

cultivateur

élu le 30/11/1919

- Aumont Emile

instituteur retraité

élu le 30/11/1919

- Gozé Victor

commerçant

élu le 30/11/1919

- Martin Antonin

jardinier

élu le 30/11/1919

- Patin Félix

sans profession

élu le 07/12/1919

- Frère Joseph (décédé)

cultivateur

élu le 07/12/1919

- Frayon Albert

boucher-charcutier

élu le 07/12/1919

- Boitelle Asile

cultivateur

élu le 07/12/1919

- Coisne Alfred

menuisier

élu le 07/12/1919

- Paruitte Félix

charpentier

élu le 07/12/1919

Chedeville Gaston

cultivateur

élu le 07/12/1919

Frère valentin

Instituteur retraité

élu le 07/12/1919

La première réunion du conseil eut lieu le 11 décembre 1919 à six heures du soir :

- Emile Aumont est élu maire 11 voix, 1 voix pour Gozé

- Camille Bourdin est élu adjoint 7 voix, 5 voix pour Gozé

Monsieur Emile Aumont, ancien instituteur à Coucy-lès-Eppes, avait déjà pris la fonction de secrétaire de mairie le 31 janvier 1919.

Le Bureau de bienfaisance tient sa première séance le 25 janvier 1920. La commission comprend :

- Gozé Magloire

- Patin Félix

- Goret Louis

- Chedeville Gaston

- Aumont Emile

Absents :

- Bourdin Alcide, excusé

- Desse, décédé

Monsieur Vieillard auguste, l'ancien instituteur de l'école des garçons de Mauregny a été évacué avec sa femme à Montcornet le 12 avril 1917. Il y restera après la guerre, nous ignorons pourquoi. Une délibération du conseil municipal du 21 mars 1920 estime que "la somme de 100 francs remise à Monsieur Vieillard en mars 1917 est suffisante en raison du travail fourni par lui pendant l'occupation". Le budget 1920 comprend une somme de 259 francs pour Monsieur Vieillard pour 1914. Mais le problème ne sera réglé que plus tard, comme en témoigne une lettre de Monsieur Vieillard datée de Montcornet le 9 août 1922 où il demande qu'on lui règle "le reliquat de ce qui lui était dû de 1914 au 12 avril 1917 (déduction faite des 100 francs avancés par Monsieur Bourdin en bons régionaux)" 2.

Il a été remplacé à Mauregny par Monsieur Gromaire, instituteur démobilisé résidant à Charmont (Aube) qui a été rappelé pour prendre ce poste le 6 mai 1919.

 

Ambrosini 

 Mademoiselle Ambrosini

Quant à Mademoiselle Ambrosini, elle a déjà recommencé à faire la classe aux enfants, comme le mentionne une lettre de l'inspecteur du 31 janvier 1919. Sa conscience professionnelle a été vivement appréciée, comme en témoigne l'inspecteur d'académie le 15 mars 19193.

 

 Certificat Ambrosini

 

  Il faudra plusieurs années pour régler définitivement les comptes de la guerre.

Le 11 janvier 1919, l'administration militaire veut solder les indemnités dues pour "ocupation de locaux" à Mauregny par l'armée française, comme en témoigne un texte trouvé dans les archives communales de Festieux. Nous ignorons les suites de cette affaire.

 Courrier armée

Le 9 février 1920, le conseil municipal vote un crédit additionnel au budget de 1919 de 2.400 francs pour "les comptes du deuxième semestre 1914 et années de guerre".

Le 21 mars 1920, le conseil règle les comptes du C. R. B. La commune reconnaît ses dettes envers la région Athies du C. R. B. (25.000 francs environs) et la région La Malmaison du C. R. B. (10.361 francs). Elle se déclare "dans l'impossibilité de payer cette dette, vu la disparition des livres de comptabilité requis, par ordre du général Witchura et vu l'absence de fonds".

Le 4 mai 1920, le conseil élit une commission pour les comptes de guerre.

Le 22 mai 1920, il vote une somme de 4.000 francs pour la restauration de l'horloge du clocher.

Le 8 mars 1923, il arrête définitivement les comptes de guerre : les recettes et dépenses de la gestion sont arrêtées à la somme de 95.395 francs.

Mais, la dernière conséquence visible de la guerre sera la construction et l'inauguration du monument aux morts.

1 Arch. Munic. Mauregny : Registre des délibérations du conseil

2 Arch. Munic. Mauregny : 1 R1

3 Arch. Municipale Mauregny


Mauregny en Haye 423 hab. par JM Moltchanoff       

Les cahiers d'histoire de Mauregny ont été rédigés par Guy Pluchart et Jacques Tavola
Les auteurs ont parcouru les services d'archives et publient "Les cahiers d'histoire de Mauregny". 
> Une histoire très détaillée du village de la préhistoire au 19° siècle. 
> Histoire du chanvre à Mauregny 
> Doléances de 1789 
> Cartes postales anciennes 
> Histoire de Fussigny, village disparu 
Un excellent travail ! Un des meilleurs sites de l'annuaire selon l'
Annuaire des sites d'histoire des villages

par Gilbert Delbrayelle

début | Powered by CMSimple_XH | Template by w.scharff | Accompanying Template Tutorial | Connexion