Mauregny,Un village, une histoire

Atelier de charitè

Pour bien comprendre les événements, voici tout d’abord quelques éléments sur les « chemins » avant la Révolution, et sur les « travaux de charité » :
 
[Dictionnaire des institutions de la France aux 17 et 18ème siècle - MARION Marcelle - 1923 - Réédition 1984]
 
Les chemins :
 
            « Le mot CHEMIN désigne les chemins de village à village, de ferme à ferme.
 
            Si la vicinalité de l´ancienne France laissait toujours singulièrement à désirer, c´était le cas surtout pour ces chemins secondaires, non entretenus et livrés à toutes les usurpations des riverains, en dépit des prescriptions du règlement du 03 mai 1720 sur :
 
·       La largeur des chemins 60 pieds.
·       Les fossés dont ils devaient être bordés
·       Les plantations d´arbres à 30 pieds l´un de l´autre etc.
 
            Ils étaient littéralement impraticables et les doléances à ce sujet abondent dans les cahiers.
 
            Ce n´était point les règlements qui manquaient (03 mai 1720, 21 juin 1721, 26 mai 1705 celui-ci pour les indemnités aux propriétaires dépossédés etc.)
 
            Encore le 06 février 1776, un arrêt rendu par TURGOT, exigeait 42 pieds de large pour les grandes routes, 36 pour les routes principales, 30 pour les routes secondaires, 20 pour les chemins non compris les fossés, toujours 60 pieds pour les chemins forestiers de plus grandes largeurs aux abords des villes.
 
            Il était aussi interdit d´atteler plus de 3 chevaux aux voitures à 2 roues, plus de 4 à celles à 4 roues, la largeur des jantes de roues était limitée :
- Les roues ne devaient pas être garnies de clous taillés en pointe etc.
 
            Mais jamais on ne put assurer l´exécution de ces prescriptions, ni de celles qui concernaient l´entretien des chemins. Leur état déplorable à toujours été peut être le plus grand obstacle qu´il y ait eu sous l´ancien régime au développement de l´agriculture.
 
            Les sommations pour l´exécution des prescriptions sur l´entretien des chemins restaient sans effet.
 
Les Travaux de Charité :
 
            Pour occuper les bras inoccupés, surtout dans les temps de misère et de cherté, il fut brusquement établi soit par des Intendants, soit par les municipalités, des Ateliers de Charité où les pauvres étaient employés à des travaux de terrassement, de construction ou d´entretien de routes. Il y avait des ateliers de filature pour les femmes. Les vices ordinaires des ateliers nationaux se manifestaient trop souvent dans ces ateliers, qui ont soulagé cependant bien des misères.
 
            Ceux qui rendirent le plus de services furent ceux que la conversion de la corvée en nature en impôt pécuniaire permit d´établir dans diverses paroisses et d´organiser régulièrement par l´octroi de sommes annuelles, qui étaient par exemple de 80 000 Livres en Berry, 98 000 Livres en Haute Guyenne, 91 000 en Champagne, de 50 000 Livres en Picardie, etc.         La vicinalité en profita et aussi la population pauvre des campagnes.
 
 
 
            Le 14 avril 1789 est dressé un :
 
            « Tableau des atteliers de charité à ouvrir pour 1789. Il contient les objets demandés par les municipalités ou les particuliers, le montant des sommes nécessaires à la confection des atteliers, les sommes volontaires proposées réellement ou en se chargeant du transport des matières, la population des villages et lieux ou les atteliers seront établis ; enfin les motifs d´utilité qui peuvent déterminer à accorder les demandes».
 
            En application de cette directive, il est attribué à :
 
            « Mauregny 112 feux :
 
·       200 livres sur les fonds du Roy
·       100 livres par les habitants
La municipalité expose le mauvais état de ses chemins et que, pour les réparer, il faut aller au loin récupérer les pierres. Si le gouvernement accorde du secours, elle y contribuera de moitié pour le charroi.
 
- Atteliers Route :
      à l´attelier N°4 pour le chemin de Mauregny et Haye...........100 livres
 
      - Tableau des financements :
 
            Chemin de Mauregny
·       100 livres accordés par le Roy
·       100 livres contribution offerte
·       200 livres montant des atteliers
 
      BOURGEOIS, curé, directeur de l´attelier ».
 
            Ce sont là quelques efforts pour résorber la pauvreté en finançant des travaux utiles à la collectivité. Cela ressemble fort à nos modernes travaux d’utilité communale (T.U.C.).
 
            Mais parallèlement à ce problème général de la pauvreté, le printemps 1789 est marqué par la disette. Il a donc été prescrit dans tous les villages de dresser un inventaire des plus nécessiteux, ainsi qu’un inventaire des grains disponibles. Le 14 mai 1789, le Sieur BOURGEOIS, curé de Mauregny a dressé un inventaire :
 
 
 
La disette du pain en l’an III
 
            « A Mauregny, 14 May 1789.
 
            Messieurs,
 
            Dans ma paroisse, les habitans sont laborieux et sont économes. Si le bled n´étoit pas à un aussi haut prix, nous aurions pu nous passer de secours, mais le tems de la récolte prochaine étant encore éloignée, nous sommes forcés d´en demander. Toutes les personnes dont nous vous envoyons la liste ne pourront se procurer les besoins de la vie qu´autant qu´elles seront assistées et après avoir scrupuleusement examiné leurs besoins présents et à venir d´ici à la moisson, nous prévoyons qu´il nous faudra une somme au moins de 200# (livres) d´autant mieux que nous n´avons aucune aumosne à recevoir, ni des décimateurs, ni du seigneur et que d´ailleurs il n´y a ici aucun fonds destiné au soulagement des pauvres, les plus aisés de la paroisse ne vivent qu´en bien travaillant journellement. J´ai l´honneur d´être avec respect Messieurs votre très humble et obéissant serviteur.
 
Signé :            
 
BOURGEOIS, curé de Mauregny.
Liste la plus exacte des personnes qui sont dans le cas d´être assistées absolument jusqu´au tems de la moisson prochaine dans la paroisse de Mauregny et Haye.
 
Noms - Prénoms
 
Ages
Nbre
Enfants
Ages
 
la veuve François RETIF
mendiante
60
-
-
invalide
Jean Claude FERTON
valide
44
6
l´aîné à 10 ans
-
Jean Antoine BRACONNIER
valide
30
3
l´aîné à 7 ans
-
Jean Pierre REVELA
valide
45
7
l´aîné à 17 ans
-
Marie Nicole DEVOITINE
valide
40
1 mendiant
8 ans
-
Jean Pierre AUTMONT
valide
36
1
3 ans
-
Jean Jacques LEFEVRE
valide
44
4
l´aîné à 10 ans
-
Marie Jeanne WATELLIER fille
-
-
-
-
mendiante invalide
Jean Marie MORELLE
valide
36
1
-
-
Jean BRACONNIER
-
48
1
23 ans
invalide
Nicolas ROUAN
valide
34
1
5 ans
-
Pierre BABLED
valide
36
4
l´aîné à 14 ans
-
la veuve Etienne REVELA
valide
36
2
12 ans
mandians
Jean Charles BERNARD
-
64
-
-
mendian
 
            Quant à l’inventaire des grains, il a été dressé très sérieusement, foyer par foyer, ce qui nous vaut une liste exhaustive de la population.
 
            Malheureusement ce document est en très mauvais état et les chiffres par foyer très irrégulièrement lisibles (Nous n’en avons relevé que deux qui nous intéressaient personnellement).
 
Début illisible...
            ...détaille de toute nature de grains qui sont dans les greniers... sindique de la municipalité de Mauregny et Haye avoir sonné au son de la cloche... la porte ouverte pour en faire par nous dit sindique... membres un juste détail et ensuite sont transportés... des fermiers, meuniers et propriétaires dudit lieu...
 
 
 
Noms - Prénoms
 
 
Professions
             
Jean Pierre AUMONT
cabaretier
 
 
 
 
 
 
 
Louis BRACONNIER, sous aîné
(illisible)
 
 
 
 
 
 
 
Jean Simon PATTIN
tonnelier
 
 
 
 
 
 
 
Pierre COURTEFOIS
laboureur
 
 
 
 
 
 
 
Alexandre MORET
cabaretier
 
 
 
 
 
 
 
Alexandre BABLED, l’aîné
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Alexandre GOBERT
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Joseph MARACHE
maréchal ferrant
 
 
 
 
 
 
 
Louis CHEMIN
cabaretier
 
 
 
 
 
 
 
Marie Claude MERCIER de St Erme, avoir dans le grenier de son oncle Louis CHEMIN
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean Nicolas DEWATINE
horloger
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Claude MARACHE
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Marie Nicole DEWATINE, fille
 
1
0
0
0
0
0
7
Joseph GOBERT
laboureur
 
 
 
 
 
 
 
Jean Antoine DEUDIN
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre MARACHE
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Charles (MERCINAUX)
carieur
 
 
 
 
 
 
 
Antoine BERTINCHAMP
mineur à la cendrière
0
7
0
0
0
2
0
Nicolas ROUEN
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Nicolas LEVENT, fille
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean Claude BERNARD
cordonnier
 
 
 
 
 
 
 
Louis REMY
carieur
 
 
 
 
 
 
 
Joseph DELAN
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Jean Louis COURTEFOIS
carieur
 
 
 
 
 
 
 
Etienne ....?
...?
 
 
 
 
 
 
 
Marie Jeanne BOITELLE, fille
 
 
 
 
 
 
 
 
...? GOBERT
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Marie Jeanne FOURGNIER
...?
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre DEWATINE
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Alexy DOHY
maçon
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre COURTEFOIS
laboureur
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Nicolas COURTEFOIS
Toussaint COURTEFOIS, son fils
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre AUMONT, l’aîné
cabaretier
 
 
 
 
 
 
 
Louis CHEMIN, l’aîné
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Alexandre Noël GOBERT
vigneron et laboureur
 
 
 
 
 
 
 
Claude Charles GOBERT
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Louis GOBERT
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Nicolas GUIOT
laboureur
 
 
 
 
 
 
 
Nicolas COURTEFOIS
carieur
 
 
 
 
 
 
 
Philippe GOBERT
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre BRACONNIER
carieur
 
 
 
 
 
 
 
Jean Claude BOURDIN
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Michel BABLED, le jeune
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Antoine BABLED
buralist
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Jean BELLUD
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La femme de Laurent BRACONNIER
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Louis BRACONNIER, l’aîné
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Monsieur BOURGEOIS et sa seure
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean pierre COURTEFOIS
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Jean BRACONNIER
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Louis BRACONNIER
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Michel DEUDIN
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre ROUEN
tisserand
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Claude ROUEN
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Jean Claude DEAUX
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Philbert BOITELLE
tailleur
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Michel ROUEN
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean Marie Nicolas MORELLE
pauvre
 
 
 
 
 
 
 
François CORNET
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Louis BABLED
vigneronne
 
 
 
 
 
 
 
Jean Nicolas BILLET
...?
 
 
 
 
 
 
 
Pierre LACCOURE
scieur de long
 
 
 
 
 
 
 
Jean François BABLED
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Thomas TANNEUR
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Antoine BABLED
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Louis BOITELLE
tonnelier
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre DEUDIN
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
MichelBABLED
laboureur et vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Baptiste GOBERT
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Louis BRACONNIER
vigneronne
 
 
 
 
 
 
 
Jean Antoine BOITELLE
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Michel Thomas BABLED
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Michel BOITELLE
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean BOURDIN et sa soeur
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Jean Antoine BRACONNIER
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean BRACONNIER
tisserand
 
 
 
 
 
 
 
Thomas BOURDIN, le jeune
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Louis GOBERT
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
...? BOITELLE
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Antoine VUATELLIER
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean TANNEUR
tonnelier
 
 
 
 
 
 
 
Jean BOITELLE, le jeune
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean AUMONT , l’aîné
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
...? GOBERT
laboureur et vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Claude GOBERT
laboureur et vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Nicolas BRACONNIER
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Michel BOITELLE
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Antoine FRERE
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Jean GOBERT
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Alexandre BABLED, le jeune
...?
 
 
 
 
 
 
 
Simon BABLED
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Jean MARACHE
carieur
 
 
 
 
 
 
 
Philippe BABLED
vigneron et laboureur
 
 
 
 
 
 
 
Toussaint Philippe GOBERT
vigneronet laboureur
 
 
 
 
 
 
 
Simon CHEDEVILLE
maçon
 
 
 
 
 
 
 
Pierre BABLED
tailleur d’habits
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre REVELLART
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Philippe BABLED
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre BOURDIN
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
François FAVEREAUX
tisserand
 
 
 
 
 
 
 
Nicolas BRACONNIER
tisserand
 
 
 
 
 
 
 
Michel BRACONNIER
blatié (blattier)
 
 
 
 
 
 
 
Jean Marie BOITELLE
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Martin BRACONNIER
tailleur d’habits
 
 
 
 
 
 
 
Jacques VUATELLIER
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean TANNEUR
tonnelier
 
 
 
 
 
 
 
Claude VUATELLIER
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Antoine TANNEUR
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean REMY
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean BABLED, sous aîné
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Claude COLLAR
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Robert COLLAR
vigneronne
 
 
 
 
 
 
 
Michel CHEMIN
cordonnier
 
 
 
 
 
 
 
Alexandre BEAUDOIN
carieur
 
 
 
 
 
 
 
Nicolas BOITELLE
...?
 
 
 
 
 
 
 
Nicolas CORNET
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jacques BABLED
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jacques COURTEFOIS
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Louis MARDIGRAS
carieur
 
 
 
 
 
 
 
La veuve RETIF
pauvre
 
 
 
 
 
 
 
Les hoirs DEWATINE
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
François RETIF
carieur
 
 
 
 
 
 
 
Claude LHOTTELAIN à la ferme de Haye
fermier
 
 
 
 
 
 
 
François POULLET au moulin de Mauregny
meunier
 
 
 
 
 
 
 
Félix PHILIPPOT
marchand
 
 
 
 
 
 
 
Joseph BOURDIN et son père
...?
 
 
 
 
 
 
 
Jean Jacques BOITELLE
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
La veuve Baptiste VUATELLIER
vigneronne
 
 
 
 
 
 
 
Pierre VUATTELLIER
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
LA VEUVE Antoine MARQUY
vigneronne
 
 
 
 
 
 
 
Jacques LEFEVRE
patre
 
 
 
 
 
 
 
François BOURDIN
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean BOITELLE, l’aîné
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Louis ...?
scieur de long
 
 
 
 
 
 
 
Jean BABLED, l’aîné
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Claude TANNEUR
vigneron
 
 
 
 
 
 
 
Jean Pierre AUMONT
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Hubert DESEUSTE
fendeur
 
 
 
 
 
 
 
Les hoirs Nicolas HARENT
...?
 
 
 
 
 
 
 
Jean Antoine MARACHE
manouvrier
 
 
 
 
 
 
 
Jean Claude FERTON
clerc
 
 
 
 
 
 
 
Alexandre BERNARD
garçon pauvre
 
 
 
 
 
 
 
Jean Antoine BRACONNIER
pauvre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Total par colone, unité non indiquée
 
256
1078
68
181
412
1627
243
 
Nature des grains en quartel

 

 

 


Mauregny en Haye 423 hab. par JM Moltchanoff       

Les cahiers d'histoire de Mauregny ont été rédigés par Guy Pluchart et Jacques Tavola
Les auteurs ont parcouru les services d'archives et publient "Les cahiers d'histoire de Mauregny". 
> Une histoire très détaillée du village de la préhistoire au 19° siècle. 
> Histoire du chanvre à Mauregny 
> Doléances de 1789 
> Cartes postales anciennes 
> Histoire de Fussigny, village disparu 
Un excellent travail ! Un des meilleurs sites de l'annuaire selon l'
Annuaire des sites d'histoire des villages

par Gilbert Delbrayelle

début | Powered by CMSimple_XH | Template by w.scharff | Accompanying Template Tutorial | Connexion