Mauregny,Un village, une histoire

Problème de la chasse

Non seulement, les seigneurs avaient le droit exclusif de la chasse, mais nombre d’eux avait gardé le droit de garennes dites « ouvertes ». Leurs lapins avaient donc la possibilité de circuler et de se nourrir sur les terres voisines, qu’elles soient ou non cultivées. Cela n’allait évidemment pas sans inconvénients, et le cahier de doléances de Mauregny indiquera en 1789 que les habitants se plaignent « depuis 30 ans » des dégâts causés à leurs terres, prés, bois et vignes.

            Le problème de la destruction du gibier qui dévaste les récoltes et du droit de chasse a été relevé aussi dans le cahier de doléances de Coucy-lès-Eppes, dont le seigneur est le même
que celui de Mauregny. Il a été relevé aussi dans le cahier de doléances de Berrieux, dont le seigneur est un proche de celui de Mauregny. Mais c’est le cahier de doléances du canton de Neufchâtel qui résume le mieux la question. « Des gibiers et animaux de toutes espèces ravagent nos campagnes et enlèvent les fruits de nos travaux ». Et il demande de retirer « le droit de chasse exclusif de chasse des mains des seigneurs qui nous accablent par quantités de procès verbaux rédigés par des gardes qu’ils choisissent, la plupart chargés de mensonges ou faux, et en faisant flétrir nos citoyens d’amendes et de galères ».
 
 
 
 
 
            Voici le texte intégral de quatre documents de 1788 :
 
·       02 mai 1788 :
 
            « Messieurs les procureurs Syndics ont fait le raport des écclaircissements qu´ils ont pris sur les plaintes que font les habitans de Mauregny au sujet du dégât causé par les lapins de cette terre. Il paraît d´après les éclaircissements que les plaintes sont fondées. Le bureau ne peut à cet égard qu´intéresser en faveur de ces habitans et de tous les autres qui sont dans le même cas, la sollicitude paternelle de la commission pour faire parvenir au conseil de justes remontrances sur l´impossibilité où sont les propriétaires d´héritages endommagés par les lapins, d´obtenir la justice qui leur est due, tant que subsistera le dernier règlement du parlement intervenu à ce sujet et seront la délibération et le mémoire des habitans de Mauregnis adressés à la commission avec le présent arrêté ».
 
·       04 juin 1788 :
 
            « Le Seigneur(de Miremont) de MORGNY promet de faire chasser les lapins.
            Ils ont fait lecture d´une lettre de Monsieur le Comte de MIREMONT, au sujet des plaintes des habitants de ce lieu sur les dégâts que font les lapins.
            Monsieur de MIREMONT assure qu’il les fait chasser avec la plus grande exactitude ».
 
·       30 octobre 1788 :
 
Extrait de la lettre de Monsieur LELEUE, Subdélégué en la ville de Laon
 
            « Monsieur le Sindique, il a été présenté au Roy sous le nom des habitans de votre paroisse, un placé par lequel ont réclamé son autoristé pour faire cesser le dégât occasionné par le lapain sur le terroire en ces lieux, des visites à lamiable faite pendant les 3 dernières années avecque Monsieur de Miremont, votre Seigneur, qui sont demeurées sans effet atandue à sa résistance à reconnaître le fait on va même jusqu’à dirre quil corrompt le officier de la Maîtrise qu’il le soutienne comme ce fait sont important a savoirre je désireroit que vous puissiez me donner la piesse justificative dyceux par exemple le procès verbaux de visitte et actes que vous pouvez avoirre en main. En défaut de procès verbaux je desireroit que vous pouviez me donner une évaluation exacte du tort qui paroît faire sur votre terroir et quel genre de production ils attaquent, combien d´arpent il est devaste annuellement
qui peut estre le produit de l´arpent de chaque espèce de terre qu’il dévaste chaque année, quelle partie de votre terroire cella peut faire sy c´est la 3Oe, ou la cinquantième ou la lOOe partie de votre terroir. Vous voudrez bien me donner ce renseignement le plustost possible. Vous obligerez sincèrement Monsieur le Sindique, votre très humble serviteur.
 
Signé :
 
- Joseph GOBERT
-......... Gref
- Jean Louis BRACONNIER
- Jean Antoine
- TANNEUR, sindique
- MARACHE
- A. COURTFFOIS
- Pierre WATELLIER »
 
·       11 novembre 1788 :
 
Extrait de lettre,
 
            ...Conseiller du Roy Lieutenent en l´Election de Laon et Subdélégué, en ladite ville de Monseigneur l´Intendant de la Généralité de Soissons.
            Au Maire Sindic de la paroisse de Mauregny, il vous est ordonné de remettre sans delay au porteur du présent ordre ou dans vingt quatre heures de la réception qu’il vous sera faite ce jourd´huy au greffe de la Subdélegation de Laon....(cet avis) qui vous ont été demandé le 30 octobre dernier, sinon sera, rendu compte de votre refus a ...... dit Seigneur.
            L´Intendant de Laon - Le onze novembre 1788
 
Signatures :
 
- Joseph GOBERT
- Jean Louis BRACONNIER
- TANNEUR Sindique
- Pierre WATELLIER
 
- Jean Antoine MARACHE
 
            A ces documents très explicites, il faut ajouter les atteintes au droit de chasse seigneurial relevées en 1787 et 1788 :
 
·       26 mars 1787
            Procès verbal contre Alexis MEREAU à Morgny pour délit fait dans les chasses dudit Seigneur de Miremont - Signé : TOLITTE, garde à Morgny.
·       16 août 1787
            Procès verbal contre Jean Jacques LEFEVRE, pâtre du gros bétail à Morgny pour délit fait dans les chasses dudit Seigneur de Miremont - Signé : TOLITTE, garde à Coucy.
 
·       13 décembre 1787
            Rapport fait au greffe de Morgny par Louis TOLITTE, garde bois audit Morgny pour avoir trouvé Alexandre BAUDEMENCE en délit dans les bois dudit Seigneur - Signé : TOLITTE
 
·       28 juin 1788
            Rapport fait au greffe de Morgny par Jean Baptiste MEUNIER, garde bois et chasse à Coucy contre le nommé VERSAINE, pâtre à Festieux. - Signé : MEUNIER.
 
·       26 août 1788
            Rapport fait au greffe de la justice de Morgny par Jean Baptiste MEUNIER, garde bois et chasse, demeurant à Coucy, contre Pierre BABLED, demeurant à Morgny, BOITELLE à Morgny - Signé : MEUNIER.

 


Mauregny en Haye 423 hab. par JM Moltchanoff       

Les cahiers d'histoire de Mauregny ont été rédigés par Guy Pluchart et Jacques Tavola
Les auteurs ont parcouru les services d'archives et publient "Les cahiers d'histoire de Mauregny". 
> Une histoire très détaillée du village de la préhistoire au 19° siècle. 
> Histoire du chanvre à Mauregny 
> Doléances de 1789 
> Cartes postales anciennes 
> Histoire de Fussigny, village disparu 
Un excellent travail ! Un des meilleurs sites de l'annuaire selon l'
Annuaire des sites d'histoire des villages

par Gilbert Delbrayelle

début | Powered by CMSimple_XH | Template by w.scharff | Accompanying Template Tutorial | Connexion