La découverte archéologique de 1865

Un article du journal de l´Aisne du 4 Janvier 1865, daté de Mauregny, nous apprend qu´une :
 
      " découverte assez intéressante a été faite à l´extrémité du territoire de Coucy les Eppes, en construisant le chemin de Mauregny à Festieux. Quinze cadavres de gallo-romains remontant à un temps très voisin de la conquête de la Gaule par Jules César, ont été trouvés, distancés les uns des autres de deux mètres à une profondeur d´un mètre 70 cm.
 
      Chacun d´eux avait près de la tête trois à quatre vases de formes différentes, destinés sans doute à la nourriture et aux libations des morts. L´un des corps gisait près de celui d´un cheval. Des restes de constructions en pierres paraissaient encore dans le voisinage. Une monnaie gauloise a été recueillie dans les sépultures et déposée dans les archives départementales. On l´attribue généralement aux Catalauni, mais comme on la trouve souvent dans nos contrées, elle doit provenir des Remi. Elle représente d´un côté un guerrier marchant à droite, tenant une lance et une torque. de l´autre un serpent dominant un loup qui dévore un reptile. Des clous, peut-être aussi des fibules ont été trouvés en abondance.
 
      L´ignorance des ouvriers devant lesquels ces objets paraissaient, fait regretter leur perte, et surtout celle d´une quarantaine de vases de différentes formes qui pouvaient être sauvés avec un peu d´adresse. Onze vases ont été cependant recueillis et devront être restitués au département de l´Aisne auquel ils appartiennent légitimement".
 
            Nous n´avons pas retrouvé d´autres documents concernant cette découverte. Il s´agit probablement de la portion de route située à proximité de la limite Ouest du terroir de Mauregny, à la jonction des terroirs d´Eppes et de Coucy-lès-Eppes. On doit rapprocher cette découverte des "fouilles qui ont eut lieu à Coucy-lès-Eppes, lieudit butte au Moulin Triplot, au bord de la voie romaine, et ou fut découverte une tombe gallo-romaine[1]". Dans cette zone, se trouve sur le terroir de Mauregny, un lieudit appelé "La Mutte Triplot".
 
            Selon un témoignage oral d´un habitant de Coucy-lès-Eppes, le lieudit Triplot était à l´Est de la Butte de Coucy-lès-Eppes. Or, un plan général de la ligne de chemin de fer de Reims à Laon, établi en 1855 par la Compagnie des Chemins de fer de l´Est montre à cette place un deuxième moulin. Et l´on voit sur le plan que ces deux emplacements sont relativement voisins.
 
            Mais s´agit-il bien de gallo-romains ?
 
            On peut noter à ce propos que Jackie Lusse [2] note des traces de centuriations [3] sur les territoires de Mauregny et Montaigu
 
            Ce sont les seuls vestiges historiques antérieurs à 1000 à Mauregny, car, bien que Jackie Lusse note Mauregny parmi "les paroisses dédiées à Saint-Martin dont l´origine est probablement antérieure à l´an mil"[4] [Voir annexe IV Cartographie point I et 2] , il ne le mentionne pas parmi les "villages existants à la fin du Xe siècle" [5].


[1] Société Académique de Laon - Tome XXVI, séance du 25/01/1884
[2] Jackie Lusse - Naissance d´une cité - Laon et le Laonnois du Ve au Xe siècle - Presse Universitaire de Nancy - 1992 - page 67
[3] Centuriation : Délimitation, sur le terrain, des lots d´une colonie romaine, répartie en "centuries", mesure agraire romaine - Larousse Encyclopédique
[4] Jackie Lusse - Naissance d´une cité - Laon et le Laonnois du Ve au Xe siècle - Presse Universitaire de Nancy - 1992 - page 169
[5] Jackie Lusse - Naissance d´une cité - Laon et le Laonnois du Ve au Xe siècle - Presse Universitaire de Nancy - 1992 - pages 221/225